Avis d’ébullition

Secteurs Charny, Saint-Étienne-de-Lauzon, Sainte-Hélène-de-Breakyville, Saint-Nicolas et Saint-Rédempteur : les buvettes ont été condamnées dans toutes les écoles des secteurs touchés et de l’eau potable y est acheminée. En raison d’une défaillance à l’usine de production d’eau potable de Charny, un avis de faire bouillir l’eau est en vigueur 𝗷𝘂𝘀𝗾𝘂’𝗮̀ 𝗻𝗼𝘂𝘃𝗲𝗹 𝗼𝗿𝗱𝗿𝗲. Veuillez bouillir votre eau pendant au moins 1 minute avant de la consommer. Réduisez également votre consommation d’eau pour la durée de l’avis.

Fermer
Accueil Actualités Lancement de trois superbes recueils – Les émotions inspirent les écrivains de l’ESLE

Lancement de trois superbes recueils – Les émotions inspirent les écrivains de l’ESLE

La centaine d’élèves de Citoyens du monde de 4e secondaire de l’École secondaire les Etchemins avait suggéré une tenue de soirée pour assister au grand lancement de leurs recueils de textes qui a eu lieu le lundi 12 juin. Un véritable accueil digne des soirs de gala attendait les écrivains qui devaient parader sur le tapis rouge!

L’enseignante de français Marie-Mai Tardif était on ne peut plus fière de voir éclore au grand jour ces projets littéraires fignolés, revus, travaillés et corrigés avec le soutien de l’écrivaine de Lévis, Mélissa Verreault, toujours très attachée à son alma mater et très émue de la retrouver. Les élèves ont eu la chance de participer à toutes les étapes de réalisation des livres : de la révision des textes aux différents processus de l’édition.

Trois recueils, 97 élèves, une thématique : les émotions!

Trois véritables recueils dûment reliés sont nés de cette aventure d’écriture qui arpente toutes les avenues stylistiques. Les élèves se sont inspirés d’une thématique riche : les émotions. 

Les œuvres s’intitulent :

  • Une fleur restera une fleur
  • Le calme avant la tempête
  • Dérailler 

Cette année, en raison de la thématique portant sur les émotions, Mme Tardif constate que les élèves sont allés davantage en profondeur. Ils ont effectué beaucoup de recherches sur le deuil, l’image corporelle, le regard des autres, l’anxiété, la peur, etc. En résultent des textes vraiment très touchants, mais surtout très fouillés, précise l’enseignante.

Ainsi, l’un d’eux arpente les sept étapes du deuil dans ce qui a l’air de prime abord d’un échange de textos sur Messenger. MORGANE dans le recueil Dérailler, par MÉANNE CHOUINARD.

Gabriel Beaudoin tenait à écrire du point de vue des garçons. Il parle de son trouble anxieux avec une ouverture impressionnante, presque thérapeutique nous a-t-il avoué en entrevue. LES TÉNÈBRES DE L’ANXIÉTÉ : LA SOUFFRANCE SILENCIEUSE D’UN GARÇON dans le recueil Une fleur restera toujours une fleur.

Mélina Lefebvre, elle, s’est intéressée aux perceptions. Un texte riche et original à découvrir dans le recueil Une fleur restera toujours une fleur.